Comment procédons-nous ?

Grâce à des précipitations moyennes de près de 800 litres par an au mètre carré, nos cultures à l'air libre n'ont pratiquement pas besoin d'arrosage supplémentaire, contrairement aux fruits et légumes cultivés sous serre. Toutefois, si notre culture maraîchère sous serre est le plus gros consommateur d'eau du secteur agricole, d'un point de vue environnemental, c'est aussi le meilleur élève de la classe; pas moins de 61% de sa consommation est assurée par de l'eau de pluie récupérée sur les serres puis stockées dans des bassins ou des étangs avec un film! Quand c'est possible, nous réutilisons l'eau en installant des systèmes fermés.
L'eau souterraine et des nappes phréatiques sont les deux autres sources d'eau que nous utilisons. Nous n'utilisons que peu d'eau potable, sauf pour le lavage et le rinçage de nos produits, mais dans ce cas c'est une question de sécurité alimentaire.